Archives 2006

no images were found

L’anecdote se passe à Marseille dans les années 1950

Au siége de l’Echiquier Marseillais 1872

Un joueur nommé Monkévitch originaire de Russie, adhérant du club, champion de Provence à plusieurs reprise.

Cela se passe à la brasserie ‘‘les Danaïde’’ en face de l’église des réformé, place Stalingrad à Marseille.

Notre ami Monkévitch était attablé devant un échiquier en train d’étudier une partie. C’était l’hiver un homme entra dans la brasserie, grand, élégant, avec gants et chapeau, il s’approcha de la table et le regardait faire.

Notre ami s’adressa à lui en Français mais il ne comprenait pas, alors il lui parla en anglais lui demandant de faire une partie celui ci acquiesça et s’assieds en face notre ami.

Ils disposèrent les pièces et se mirent à jouer, pendant qu’il réfléchissait, son adversaire écrivait des cartes postales.

La fin de la partie était proche et notre ami malgré ses titres du constater sa défaite.

Il regarda l’homme dans les yeux et lui lança, c’est incroyable vous jouez comme Alékine…, et celui ci de répondre…Je suis Alékine.

L’anecdote se passe dans les années 1969

Le président actuel de l’échiquier Marseillais Robert Tsalikian, à l’époque il était simplement joueur.

Il participât à la Coupe de France, et se retrouvât en finale, Celle-ci devait se disputer à Paris.

A l’époque il travaillait à l’usine des bières Phénix à la valentine, un des arrondissements de Marseille.

Afin de pouvoir participer à cette finale d’Echec il avait besoin d’un jour de congé.

Il demanda à son directeur si il pouvait la lui accorder. Celui-ci en référa au patron qui accepta.

Il revint à son travail le surlendemain. Dans la journée il fut convoqué par son patron.

Un peu inquiet il se rendit à cette convocation.

Son patron ignorait qu’un de ses salariés pratiquaient les Echecs à un niveau aussi élevé. Flatté, pour la renommer de son entreprise.

Il lui accorda une augmentation de salaire.

Comme quoi !! Les Echecs peuvent conduire à la réussite.

En 1969 L’olympique de Marseille (OM pour les connaisseurs) avait gagné la coupe de France

Il se disait à l’Echiquier Marseillais (EM pour les connaisseurs) EM /OM !!! Mème combat.

Cela ce passe à Marseille dans les années 1950

Lors d’une rencontre de tournoi Monkevitch avait les blancs.

Il joua le premier coup e2-e4

L’homme réfléchit une heure, se leva tendit la main à son adversaire et lui dit : Monsieur « j’abandonne vous êtes trop fort pour moi »